Gilles Champagne

Le 5 octobre 2021, Gilles Champagne, notre ami et très cher collègue de calligraphie, nous a fait ses adieux.

Cet homme d’une simplicité attachante et d’une disponibilité sans borne, partageait sa passion pour la calligraphie avec générosité et humour.

La dernière année a été particulièrement difficile pour lui.  Avec tous ses rendez-vous auprès des nombreux spécialistes et dans différents hôpitaux et CLSC, il a vécu beaucoup de moments difficiles autant sur le plan physique que moral, et malgré tout sans jamais s’en plaindre.   Au travers ces épreuves, Gilles a toujours poursuivi la réalisation de ses projets mensuels pour notre groupe de Calli virtuelle.  Sauf celui de septembre, qu’il n’a pas eu l’énergie de commencer.  Il était tellement habité par la calligraphie qu’il se faisait un grand plaisir de toujours être le premier à envoyer son travail de calligraphie à notre collègue Louise Rousseau pour le montage et le partage virtuel des œuvres de chacun.

Gilles, lui qui m’a enseigné la calligraphie depuis 2015, a été un cadeau pour moi et je suis très fière de vivre avec le souvenir de tout ce qu’il m’a apporté.  Ce sont d’heureux moments d’humour, de grands rires et que dire de ses splendides cartes de souhaits.   Imaginez maintenant toutes ses enveloppes calligraphiées personnellement et envoyées à chaque membre, oui vous avez bien lu, à chaque membre de la Société des calligraphes de Montréal lors des parutions de notre magazine Arabesque.   D’une résilience à toute épreuve, il a fait ce travail pendant des années, mais ce qu’il adorait par-dessus tout, c’était de recevoir des cartes de ses élèves.  Tellement, qu’à tous les ans il nous avisait en plaisantant que sa date anniversaire était le 8 septembre, pour être  bien certain d’en recevoir.  Et, même si la carte qu’il recevait n’avait pas grande envergure, il avait ses mots magiques qui me mettaient toujours un baume au cœur ; … »c’est beau au boutte ».   Ses petits mots d’encouragement me manquent déjà !

Gilles a eu 80 ans le 8 septembre dernier et sa liste de souhaits s’est réalisée ; fêter ses 80 ans en famille et recevoir des cartes de fête. 

Chaque fois que vous penserez à Gilles, il revivra. Quand vous racontez une anecdote sur lui, quand vous appliquez les conseils qu’il vous a donnés, quand vous vous remémorez les bons moments passés ensemble… Chacune de ces fois, il sera à nouveau présent.

Merci Gilles de tous ces moments calligraphiques partagés avec toi.

Par Marie Pierre Robert